Chargement...

Moins d’un Euro investi par kWh/an gagné, qui dit mieux?

09 Septembre 2013

Par Christian CARDONNEL – CARDONNEL Ingénierie
Expert en Confort Durable du Bâtiment

Dans cette période de crise et de restriction budgétaire, l’efficience énergétique du bâtiment prend tout son sens.



1°) Efficience énergétique dans le neuf et en rénovation

L’efficience, c’est l’optimisation des moyens mis en œuvre pour obtenir le meilleur résultat possible.

Dans le bâtiment résidentiel neuf, avec la RT 2012 on compte les kWhep/m².an (énergie primaire) pour un climat et comportement conventionnels et avec des performances « idylliques » des équipements.

Dans la pratique et la vraie vie, le confort souhaité par les usagers est bien différent, les données climatiques plus aléatoires et les équipements ne sont pas toujours aussi performants, bien maintenus, réglés et suivis.

On s’intéresse plus au coût d’exploitation final, au confort …. La prise en compte du rejet de CO2, des pollutions et des ressources utilisées ne sont pas souvent mis en exergue, c’est bien une autre histoire.

Dans la rénovation énergétique du bâtiment (une notion pas toujours bien comprise par le grand public), c’est la même chose et l’économie d’exploitation, l’amélioration du confort et celle indirecte de la valorisation du bien, passent bien avant ceux des gestes pour la planète d’économie d’énergie, réduction du rejet de CO2, utilisation modérée des ressources.

2°) Pour 1 €uro, tu n’as plus rien !

Mais si ! On peut acheter :


  • Une baguette de pain frais de 250 g et se nourrir partiellement pour la journée.
  • 250 litres d’eau potable, pour la boire et l’utiliser pour son hygiène durant 2 à 3 jours.
  • Un café au distributeur (tout dépend du lieu et de la qualité ….)
  • Un jour de forfait box internet ou téléphone portable et communiquer.
  • ¾ de litre de gas-oil, pour rouler durant 15 km avec une voiture qui consomme 5 litres aux 100 km.
  • 8 kWh d’électricité pour s’éclairer (durant 400 h avec une lampe de 20 W), ou utiliser un équipement multimédia de 80 W durant 100 h, ou produire près de 250 litres d’eau chaude sanitaire à 40 °C pour se laver (4 à 5 douches), ou se chauffer durant 8 h avec un panneau rayonnant effet Joule de 1 kW, ou cuisiner, ….
  • 20 kWh de gaz naturel, pour se chauffer durant 16 h avec un chauffage de 1 kW de puissance utile, ou produire près de 500 litres d’eau chaude, ou cuisiner ….
  • ….. mais aussi acheter un bien plus durable comme de l’isolant, par exemple 40 mm de laine de verre (R = 1 m².K/W) vaut environ 1 € TTC / m².
  • Ou bien une part d’équipement technique plus performant.


Globalement, dans l’analyse économique et l’approche de l’efficience énergétique, il faut regarder la pertinence économique de chaque €uro investi et l’économie annuelle en kWh d’énergie, d’énergie primaire, de kg CO2 ou d’€uro.

Pour la rénovation, chaque € investi par le particulier, éventuellement pondéré par les aides (Crédit d’Impôt Développement Durable CIDD, Certificat d’Economie d’Energie CEE, …) doit engendrer des économies.

La pertinence de l’investissement peut se calculer par le rapport du Coût d’Investissement en € TTC sur l’économie réalisée en kWh/an, kWhep/an, kg CO2/an, €/an.

pertinence energie



3°) Les résultats sont sensiblement différents entre les équipements en chauffage électrique et gaz naturel

Dans ce billet, je ne traiterai pas les cas pratiques ; je donnerai plus d’exemples et tendances dans un article plus détaillé.

C’est avec un outil de bilan énergétique comme Bati-Cube associé à une vraie étude de prix réalisée par le professionnel en fonction du cas réel et son environnement que l’on peut trouver la solution la plus pertinente.

Les tableaux ci-joint donnent un tri des solutions en énergie gaz naturel et électrique en fonction du ratio € investi / kWh ep économisé par an :

solution energie gaz naturel et electrique
Tableaux données à titre indicatif et établis par CARDONNEL Ingénierie - sept 2013



4°) Analyse …

On peut bien sûr analyser également les ratios en €/ kg CO2 gagné par an, ou en temps de retour.

Pour les solutions gaz naturel avec un ratio de 0.5 €/kWhep.an on arrive à un temps de retour de 8 ans et environ 15 ans pour un ratio de 1 €/kWh ep.an.

Pour les solutions électriques, avec le coefficient d’énergie primaire de 2.58 et le prix du kWh électrique, on arrive 10-11 ans pour 0.5 €/kWhep.an et 21 ans pour 1 €/kWhep.an.

En fait, plus l’on souhaite aboutir à un bâtiment performant, plus le ratio €/kWhep.an augmente, on part de 0.2 à 0.3 pour atteindre 1 à 3 €/kWhep.an.

Par contre, sur une période longue, de 10 à 15 ans, le coût d’exploitation diminue, mais attention les coûts de l’entretien-maintenance et celui des abonnements restent toujours présents.

consommation coût energie

La vision globale et rapide c’est l’addition des 2 courbes, ce qui va donner la pertinence des travaux réalisés.

On trouve bien sûr une solution optimale, mais tant que le coût global est inférieur au coût initial on peut investir pour gagner en confort, économiser les précieux kWh d’énergie primaire et réduire son empreinte environnementale et CO2.


Accédez à la chronique complète : Plus que l’efficience énergétique, la pertinence économique


Christian Cardonnel


Commentaires

  • raoul
    23/09/2013

    La législation francaise ne prend pas en compte la quantité de co2 qu'il a fallu mettre en oeuvre pour isoler un batiment , et comme l'avait calculé votre collègue , c'est une part non négligeable de co2 (jusqu'à 30% en plus que l'on met dans l'atmosphére notamment pour,isoler des batiments chauffés électriquement ) que l'on ne récupérera jamais en fonctionnement . Sachant qu'en FRANCE il y a des milliers de logements chauffés électriquement, la teneur en co2 n'est pas pret de baisser si l'on ne fait que de l'isolation

  • ROBERT
    14/09/2013

    Je pense aussi qu'il faut raisonner en pertinence globale dans une rénovation énergétique. Pas seulement en rentabilité au premier "rang". La solution de confort est elle même pertinente. Un poêle à granulés est économique et écologique mais est ce une solution confortable? Quelle valeur ajoutée apporte une production photovoltaïque à mon habitat? Autant de paramètres de pertinence que je rajouterais bien volontiers dans une démarche globale. En fait c'est la notion de Valeurs qui m'intéresse

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire