Chargement...

Qualité de l’eau et performance des circuits climatiques

Juin 2018

APPROCHE TECHNIQUE

Un enjeu du générateur à l’émetteur !

Pour atteindre des consommations d’énergie toujours plus basses, une révolution technologique a eu lieu autour des équipements climatiques (réactivité des échangeurs, matériaux et alliages innovants, régulation optimisée, etc) ainsi que dans la conception des installations, pensée et optimisée en amont pour permettre les meilleurs rendements.
La qualité de l’eau joue maintenant un rôle plus important dans le fonctionnement des installations : le tartre, les boues et la corrosion impactent drastiquement les rendements.

Tout le circuit de chauffage est concerné du générateur à l’émetteur

Certes ils existaient de tout temps, mais les installations hautement technologiques d’aujourd’hui sont plus sensibles à ces phénomènes, directement liés à la qualité d’eau. Quels que soient leurs matériaux et leur conception.

Aujourd’hui, ne pas se préoccuper de la qualité de l’eau, c’est ne pas tirer pleinement partie des performances des équipements installés, ni des optimisations recherchées lors de la conception d’une installation.


Liste des idées reçues dangereuses en circuit climatique

Idée reçue n°1 : LE TARTRE : la légende de “l’eau morte”

Certes le tartre dissous dans l’eau (la dureté, ou TH) se dépose, et le phénomène se stabilisera en l’absence d’appoint ultérieur.
Mais l’impact est très largement sous- estimé :

Exemple chiffré :
Définition : 1°f de dureté (TH) = 10 mg/L de calcaire dissous
Pour une eau à TH 20°f = 200 mg/L de calcaire se dépose potentiellement dans le circuit
Pour un réseau de 400 kW, soit environ 4 m³ de contenance en eau :
=> 200 mg/L X 4 000 L = 800 000 mg = 800 gramme de calcaire = environ 200 craies d’écolier !!!

craies

Or le tartre :

  • est TRES isolant : 1 mm de tartre (coquille d’œuf) = 10% d’énergie supplémentaire pour transmettre la même quantité de chaleur à l’eau !

courbe rendement entartrage
  • se forme préférentiellement au point le plus chaud (corps de chauffe, par exemple), mais aussi à froid ! La température est bien un facteur d’influence, mais une chasse d’eau s’entartre également (eau froide) : une chute de pression ou la stagnation de l’eau favorisent également la formation de dépôts calcaires.

Un effet très rapidement sensible… et fortement lié aux responsabilités ou à la rentabilité sur un projet ! (ex : travaux menés en vue d’une meilleure performance énergétique, retour sur investissement de l’exploitant ou du client/usager...)

courbe rendement entartrage

Et la formation de tartre modifie également l’ équilibre de l’eau ».
C’est cet équilibre, et ses modifications, qui induit des fluctuations du pH de l’eau du circuit. Or actuellement, avec des installations multi-matériaux, le pH est étroitement surveillé pour permettre la cohabitation de l’ensemble des métaux d’une installation.

Laisser l’eau de remplissage du circuit se stabiliser d’elle-même (l’eau « morte ») est donc un choix à risque.


Idée reçue n°2 : LES CORROSIONS

corrosions

Trop souvent les problèmes de corrosion sont résumés à la présence d’oxygène dissous dans l’eau. Mais en réalité, il y a toujours des causes multiples, avec des dynamiques et des conséquences… visibles uniquement quand c’est déjà trop tard.

Les effets :
→ Fragilisent les matériaux => percements, fuites
→ Favorisent l’embouage
→ Dégagement de gaz => bruits et zones froides

L’oxygène dans les réseaux : les bonnes pratiques l’imposent –à juste titre- (dégazeur, maintien de pression, vase d’expansion, ….). Des appoints d’eau raisonnés sont également à mettre au titre de cette prévention, l’eau neuve étant très oxygénée.

Effet d’électrolyse (ou piles galvaniques) : le DTU 60.1 impose d’éviter la mixité des métaux au sein d’une même installation : aujourd’hui une gageure, surtout en rénovation ! Mais limiter les hétérogénéités (acier noir + cuivre, par exemple) aidera à contenir ces phénomènes amenant bien souvent à des percements localisés. Les raccords à la terre, l’usage de diélectriques entre métaux jointifs sont également facilitants, mais leur effet reste local, et sans incidence quand les métaux se dissolvent et circulent dans la boucle d’eau... Des traitements inhibiteurs sont donc bienvenus pour lutter contre ces phénomènes.

La qualité d’eau elle-même est à prendre en compte :
- Les particules et boues génèrent de l’abrasion : des micro-particules lancées dans le flux d’eau produisent un effet de sablage sur les métaux,, jusqu’au percement.

- Les boues sédimentées rassurent car l’eau circulante reste claire… mais sous les dépôts naissent des corrosions perforantes (effet Evans). Et les turbulences ou réductions de section peuvent modifier fortement l’hydraulicité, jusqu’au percement localisé en aval des dépôts.

- La minéralisation de l’eau est aussi importante : les sulfates en excès induisent le pitting du cuivre : une attaque en forme de trou d’épingle, plus ou moins homogène… et perforant rapidement.

Cela se produit dès 70 mg/L sur certains tubes, la potabilité admettant 250 mg/L de sulfates (SO42-) ! Même phénomène sur l’inox avec les chlorures : sensibilité entre 70 et 100 mg/L selon la teinte d’alliage employé. Quant au pH de l’eau et à la conductivité, résultant de l’équilibre global de la minéralisation, les constructeurs donnent souvent des limites sur ces paramètres selon la résistance des métaux employés.


Idée reçue n°3 : LES BOUES - L’ennemi de l’ombre…
De l’eau « propre », potable, entrée dans un réseau ne peut pas nuire…Et pourtant !
Les circuits fermés sont quasiment toujours emboués, à plus ou moins grande échelle… Mais les causes restent souvent mal comprises, car multiples et peu intuitives :
- L’eau est naturellement agressive avec les métaux (génération d’oxydes)
- Les minéraux forment des dépôts dès que l’on chauffe l’eau d’un circuit.

Effets des boues

Les zones à risque, souvent impactés en premier et donnant lieu au diagnostic :
- Les corps de chauffe et échangeurs
- Les émetteurs (radiateurs, planchers chauffants…)
- les circulateurs

C’est-à-dire les organes cruciaux pour l’efficacité de la transmission de chaleur des installations !

Et l’effet sur les rendements est massif : les boues et particules

  • Mettent en jeu les échanges thermiques

Matériaux

Conductibilité thermique W/mK/cm

  • Acier (chaudière)
  • Tartre
  • Boues

690
35
40

  • Perturbent l’équilibrage des réseaux induisant jusque 15 à 30% de rendement perdus !
  • Favorisent abrasion et corrosion sous dépôt

D’où l’importance du lessivage (en neuf) ou du désembouage (en rénovation, remplacement de chaudière, etc) pour :
- Préserver (ou rétablir) les rendements nominaux de l’installation => Economies d’énergie

- Favoriser la durée de vie de l’installation (émetteurs, générateurs, tuyauterie…) => Limite pannes et interventions

- Assurer un taux de service des équipements et le confort des usagers => Confort, responsabilité et rentabilité

Traiter l’eau : une nécessité absolue ?

  • L’eau est globalement la même, mais équipements ont bien changé ! C’est donc une nécessité technique.
  • Les fabricants de matériel thermique l’imposent : ils ont de tout temps donné des conseils sur la qualité d’eau au contact de leurs équipements (notices d’installation, conditions de garantie…) et s’appuient sur les bonnes pratiques professionnelles (pose de pot à boues sur le retour de boucle, compteur d’appoint…).
  • Quand à votre métier, les normes imposant des consommations énergétiques de plus en plus basses aux bâtiment, vous voilà responsable de la performance des installations que vous concevez, posez, rénovez…(rôle de sachant, devoir de conseil, responsabilité juridique, garantie décennale…).

Evolution de la réglementation thermique

Consommation énergétique des bâtiments


Traiter l’eau des circuits fermés permet d’assurer le rendement des installations de chauffage individuelles ou collectives, de vous mettre en conformité avec les bonnes pratiques, et de bénéficier des garanties constructeurs ou de vous dégager de responsabilités indues.

Pour ces raisons, un traitement de l’eau doit toujours être proposé, en neuf comme en rénovation.


Le traitement de l’eau = votre responsabilité !

Vos métiers sont désormais missionnés sur l’atteinte de performances telles que :

  • Coût de l’énergie + conscience environnementale
  • Respect de cadres contraignants : normes, labels, RT…
  • Exigence de confort
  • Taux de service / coût maintenance
  • Retour s/investissement = critère de vente
  • Exploitation rémunérée sur les gains énergétiques
  • Commissionnement, garantie décennale…

tous concernes

Car comme pour le calcul de l’étiquette énergétique, pour assurer la qualité de l’eau de vos installations « raisonner système » sera le seul moyen d’atteindre la performance énergétique de vos installations.

- Question d’efficacité
- De professionnalisme
- De responsabilité

cycle vertueux

FAQ

Traitement d’eau, circuits de chauffage, consommation d’énergie, ...

Si le travail est bien fait, on devrait ne pas avoir besoin de TDE ?
Traiter permet de :
- Respecter les conditions de garantie et les préconisations d’installation des fabricants (cf. notices).
- Maintenir les performances et les rendements énergétiques d’origine.
- Couvrir votre responsabilité par le respect des bonnes pratiques (cf. « Guide de la qualité de l’eau à l’intérieur des bâtiments », Editions CSTB).

Traiter l’eau revient cher ? Le prix au litre n’est pas toujours un repère parlant : comparez les traitements entre eux par prix au m3 de circuit traité (prise en compte du dosage pour traiter l'installation entière).
Exemple : 1L à 100€/litre = 100€...3L à 50€/litre = 150€ !)

Traiter une installation avec SoluTECH est définitif et revient à :
- 48€ HT prix public pour un habitat individuel
- 150€ HT prix public par m³ traité pour une chaufferie collective

À ramener au prix de la chaudière, voire de l’installation complète de chauffage.
Traiter permet d’éviter de nombreux frais et complications :
- Coûts de dysfonctionnement (générateur, émetteur, tuyauterie, circulateur…)
- Surconsommation d’énergie (1 mm de tartre = 10% de surconsommation d’énergie)
- Inconfort et pannes
- Prouver le respect des conditions de garantie constructeur

Comment faire pour traiter correctement si je ne connais pas le volume de l’installation ?
- Tous les produits de la gamme sont étudiés : le surdosage est sans incidence pour le réseau et les matériaux.
- Contrôle rapide avec SoluTECH Control pour valider le dosage ou analyse complète (kit postal pré-payé SoluTECH ANALYSES
- En collectif : une pompe doseuse indexée à l'appoint du réseau = un dosage fiable dès la mise en service et lors des appoints ultérieurs

Pour vous guider :
- Estimation installation individuelle ◦Un bidon (500mL) traite un habitat de 100 m² environ ou une 10aine de radiateurs / 100 m² de plancher chauffant
- Estimation installation collective 5L de SoluTECH pour 10 kW de puissance générateur soit 5L pour traiter 1 m³ d’eau de circuit

Attention : une pompe doseuse indexée à l’appoint du réseau, pour un dosage fiable dès la mise en service et lors des appoints ultérieurs.

Pourquoi et quand faire une analyse d’eau ?
Une analyse est proposée habituellement après désembouage et AVANT traitement préventif :
- Confirme que les teneurs en métaux et en particules sont suffisamment basses et conformes,
- Valide la qualité d’eau et sa conformité avec les préconisations des constructeurs d’équipement si nécessaire.

Effectuée après nettoyage et APRÈS l’injection du traitement préventif :
- Elle validera aussi que les doses de traitement sont conformes et protectrices
- En PV de fin d'opération ou remise de chantier, elle trace les opérations réalisées et leur efficacité (et fera foi en cas de litige ultérieur)

Quelle différence par rapport à la concurrence ?
- Certaines formulations protègent uniquement les métaux usuels (acier, cuivre…). D’autres sont peu efficaces pour limiter les dérives de pH (crucial sur l'aluminium) ou seront incompatibles en cas de surdosage (aluminium, respect du pH, de la conductivité...)
- SoluTECH est 2x plus concentré (moins de stock, coûts de transports minimisé, gestion des emballages usagés...) que la majorité des autres formulations.
=>Attention, comparez les prix au m³ traité (prenant en compte le dosage à prévoir), et non le prix au litre.

Pourquoi choisir la gamme SoluTECH au lieu du produit dont j’ai l’habitude ?
SoluTECH c’est simple :
- 1 produit par application, quel que soit le problème à traiter
- Modes opératoires simples, en une seule étape
- Noms de produit clairs, protocole détaillé sur chaque bidon, traceur coloré, rejet à l'égoût autorisé, surdosage sans risque...aucun risque d'erreur !

SoluTECH c’est sûr :
- Fabriqué en France (Ardennes)
- R&D poussée : des garanties d’efficacité et de sécurité :
*Rejet autorisé à l’égout (aux doses d’emploi)
*Autorisé en usage pour installation en simple échange (agrément Ministère de la Santé)
*Sans nitrites, sans sulfites ni glycols
*« Garantie efficacité 5 ans »

- SoluTECH Collectif : protocole sous Avis Technique validé par le CSTBat pour la protection des réseaux de chauffage collectif tous métaux y compris aluminium.

Et aussi :
- Fabrication française
- Support technique et commercial du groupe BWT
-Support pour les analyses terrain ou laboratoire
- Reconnus par de nombreux fabricants de chaudières
- Distribué largement en France et en Europe.

ASPECTS REGLEMENTAIRES

Performances de réseaux hydrauliques et réglementation RT2012

tous concernes

La réglementation thermique 2012 favorise au sens le plus large la préservation des énergies et performance énergétique.

Elle est basée sur le respect des limites énergétiques des 5 usages du bâtiment : chauffage, refroidissement, éclairage, production d'eau chaude sanitaire et auxiliaires (pompes et ventilateurs).

De ce fait, toute limitation et dérives hydrauliques ont un impact sur la distribution hydraulique et freine l’obtention d’une performance énergétique.

Ainsi, au-delà de la contrainte réglementaire de la RT 2012, le traitement d’eau des circuits fermés va contribuer à ne pas dégrader les performances réelles dans le temps.

→ De même, les labels environnementaux font la part belle à la préservation des énergies primaires et des consommations d’eau.

Evolution de la réglementation thermique

Consommation énergétique des bâtiments


REGLES ET OUTILS DE CONCEPTION REALISATION

Les bonnes pratiques, ça peut être très simple

Un traitement se doit d’être polyvalent :
Sa formulation devra associer des fonctions :
Antitartre

+ Dispersant (boues et oxydes)
+ Anticorrosion multi-matériaux
+ Antibactérien / algues
+ Stabilisant pH

Les bonnes pratiques : un mode opératoire simple

Un traitement polyvalent  title=

- Lessiver avant la mise en service (neuf)
- ou désembouer (rénovation)


- Remplir en eau adoucie de préférence
- Injecter un traitement préventif polyvalent


- Respect des préconisations constructeurs
- Suivi avec analyses d’eau (1x/an)



BWT simplifie : SoluTECH pour tous les réseaux climatiques

BWT propose son expertise en traitement de l’eau pour les circuits fermés à travers la gamme SoluTECH.
Une gamme complète de produits de traitement des réseaux climatiques, pour maintenir et rétablir les performances et protéger le réseau.

1→ Facile
Polyvalent : solution en 1 seul produit
Sans questions techniques sur l’installation
Sans rinçage ni neutralisation / protocoles simples

2→ Sécurisant
Tous métaux / ATEC alu
Sans risque de surdosage
Traceur bleu pour le rinçage
Compatible rejet à l’égout

3→ Innovant
La + forte concentration en inhibiteurs
Un inhibiteur spécifique de l’aluminium
Stabilisant pH puissant

NOUVEAU - Packs SoluTECH RESEAUX CLIMATIQUES
Une solution complète… et approuvée pour :
- Simplifier la prescription
- Faciliter le dimensionnement
- Conformité bonnes pratiques

Packs SoluTECH RESEAUX CLIMATIQUES


SOLUTIONS RECOMMANDEES

SoluTECH : un procédé sous Avis Technique CSTBat (N° 19/13-128)

SoluTECH

L’Avis Technique obtenu par le procédé SoluTECH Collectif prouve l’efficacité de sa protection en préventif et en curatif pour les réseaux de chauffage collectifs tous matériaux, spécifiquement ceux comportant de l’aluminium.

Le procédé SoluTECH Collectif , un repère pour chaque étape :
- Une preuve formelle :
efficacité prouvée et approuvée
- Un repère officiel : la sécurité de vos choix techniques
- Une sécurité réelle : les assurances imposent couramment l’utilisation des produits sous Avis Technique.

Périmètre de l’Avis Technique :

Le matériel : Filtre et Groupe Clarificateur
En préventif ou en curatif, l’action physique complète l’action chimique des produits injectés. Ils épurent en continu le réseau en captant les particules solides et les oxydes magnétisables véhiculés dans l’eau.

Le traitement préventif et curatif
Pour simplifier vos opérations, 1 seul produit multifonction par application.
SoluTECH Lessivage & Désembouage
Pour lessiver les réseaux neufs avant mise en service ou désembouer les réseaux à rénover ou à problèmes.
SoluTECH Protection intégrale
Pour protéger les circuits de chauffage, change-over (réversibles) ou d’eau glacée.

Le suivi analytique
Le service d’analyses et les contrats BWT établissent :
- La fréquence de contrôle
- Le mode opératoire
- Les paramètres d’analyse, pour assurer et prouver l’efficacité de vos opérations dans le temps

Documentation Avis Technique SOLUTECH

Traitement d’eau complet réseaux climatiques Pack SoluTECH (curatif et préventif)

Pack SoluTECH

Les Packs SoluTECH RESEAUX CLIMATIQUES comprennent les équipements et traitements :
- prévus par les règles de l'art et les bonnes pratiques
- nécessaires à la protection des installations (embouage, entartrage et corrosion) et des rendements
- conformes aux recommandations des fabricants de matériel

Chaque pack est une réponse complète pour :
- le nettoyage et la passivation du réseau
- la prévention contre le tartre, la corrosion, l’embouage
- la délivrance d'analyses commentées de la qualité d'eau du réseau (diagnostic, PV de fin de chantier)


Composition d'un pack SoluTECH RESEAUX CLIMATIQUES :
- la charge de traitement curatif SoluTECH LESSIVAGE & DESEMBOUAGE
- la charge de traitement curatif SoluTECH PROTECTION INTEGRALE
- 1 FILTRE CLARIFICATEUR MAGNETIQUE SoluTECH
- 1 kit SoluTECH ANALYSES COLLECTIF

Chaque pack est dimensionné spécifiquement selon la puissance du circuit et adapté à votre installation.

Le programme de traitement complet SoluTECH vous permet à la fois de :
- Protéger vos installations contre la corrosion, l’entartrage et l’embouage
- Maintenir le rendement énergétique maximum de vos équipements
- Travailler sous couvert de l’avis Technique SoluTECH délivré par le CSTB
- Simplifier votre approche traitement d’eau des circuits climatiques par l’emploi de formulations adaptées à tout type de métallurgie et de conditions opératoires.
- Travailler selon les recommandations des chaudiéristes

Les avantages du PACK SoluTECH RESEAUX CLIMATIQUES :
Facilite la prescription du lot « traitement de l’eau chaufferie »
- 1 pack = lot traitement d’eau complet
-conformité aux bonnes pratiques des circuits fermés
-Dimensionnement simplifié : selon puissance générateur

Une Solution technique universelle
- Convient pour tout circuit climatique (chauffage, eau glacée change over)
- Pour chantier neuf ou rénovation, ou opération curative

Une Sécurité réelle
- Procédé de traitement SoluTECH Collectif sous Avis Technique CSTBat
- Traçabilité par analyses d’eau (kits postal pour analyses commentées, labo ISO XXX)
- Facile et sans risque d’erreurs : dosage unique 5L/m3, traceur coloré, rejet à l’égout autorisé aux doses d’emploi …

Prévention & responsabilités
- Tout est prévu (traitement lessivant + filtre clarificateur + inhibiteur préventif + analyse d’eau)
- Favorise la mise en œuvre et le contrôle des opérations en réception de chantier (kit d’analyses commentées inclus)
- Prévient les risques, maintient les rendements, respecte les recommandations émises par la majorité des constructeurs


schéma installation Pack SoluTECH

Documentation PACK SOLUTECH

Groupe Clarificateur, filtre à poche filtrante et barreau magnétique

Groupe Clarificateur XS

Le BWT SoluTECH Groupe Clarificateur, filtre à poche filtrante et barreau magnétique.
Il épure en continu le réseau en captant les particules solides et les oxydes magnétisables véhiculés dans l'eau. Son action physique complète l'action chimique des produits injectés. A la clé, la protection de vos installations, spécifiquement celles comportant de l'aluminium.

Les +
- Complet, prêt à être installé sur site
- Corps de filtre en inox ou acier peint robuste
- Ouverture simplifiée et sécurisée (boulons basculants)
- Surveillance du filtre à distance grâce aux modèles GTC
*Différent seuil de filtration des poches filtration
*Existe en modèle nu (sans circulateur)

Applications
Le BWT SoluTECH Groupe Clarificateur XS élimine en continu dans les réseaux :
- Les oxydes et les particules magnétisables grâce à son barreau magnétique,
- Les autres impuretés solides, boues et matières en suspension grâce à sa poche filtrante en feutre.

Il permet de traiter toutes les puissances de réseaux et est adapté pour des réseaux de chauffage ou d’eau glacée.

Installation
Le BWT SoluTECH Groupe Clarificateur XS s’installe en dérivation sur le retour du circuit (prévoir entre 15 et 30% du débit de circulation), de préférence en point bas de l’installation.
Il s'utilise :
- En préventif sur circuit neuf avec injection d’un traitement inhibiteur de corrosion polyvalent de type SoluTECH Protection Intégrale,
- En curatif pour une opération de désembouage sur circuit existant, avec l’emploi d’un traitement de type SoluTECH Lessivage et désembouage.

Les équipements de série
Le Groupe Clarificateur XS est livré avec circulateur et prêt à raccorder, manomètres de contrôle inclus.
- Corps de filtre inox robuste et facile à ouvrir par boulons basculants.
- Puissant barreau aimanté pour capter les oxydes et boues magnétisables.
- Poche filtrante pour capter les particules supérieures à 25µm (autres finesses de filtration disponibles sur commande).
- Filtre clarificateur sous ATEC CSTBat.

Le BWT SOLUTECH GROUPE CLARIFICATEUR XS appartient au procédé SoluTECH sous ATEC CSTBat pour la protection des circuits de chauffage collectifs tous matériaux y compris aluminium.

Documentation GROUPE CLARIFICATEUR

Traitement « préventif » multi-actions pour réseaux climatiques

Traitement « préventif » multi-actions pour réseaux climatiques

Produit préventif unique et complet contre :
- le tartre
- la corrosion
- les boues
- les dépôts organiques (algues et bactéries)

Idéal tous réseaux climatiques (chauffage, eau glacée, change over) jusqu’à 110 °C pour :
- protéger les réseaux et équipements neufs (moins de 6 mois)
- protéger un réseau après son désembouage
- éviter les récidives
- maintenir les performances énergétiques

Le produit reste efficace dans le temps : en l’absence d’appoint sur le réseau (ou appoint < 10 % du volume total), aucun ajout n’est nécessaire. En cas d’appoint, contrôler la dose une fois par an à l’aide de la trousse SoluTECH CONTROL et compléter en cas de protection insuffisante.

Documentation Traitement « préventif » multi-actions

Traitement « curatif » multi-actions pour réseaux climatiques

Traitement « curatif » multi-actions pour réseaux climatiques

Produit curatif unique et complet pour :
- lessiver et désembouer (boues, tartres, oxydes)
- disperser les dépôts organiques (algues et bactéries)
- nettoyer les glycols dégradés

Idéal tous réseaux climatiques (chauffage et eau glacée) jusqu’à 110 °C pour les opérations de :
- lessivage avant livraison de vos bâtiments : remise de chantier sans réserve sur la qualité d’eau
- rénovation ou remplacement de chaudière : évite d’embouer les nouveaux équipements et pérennise leurs rendements et vos économies d’énergie
- désembouage en cas de perte d’échange : boues, difficulté de circulation, bruits…
- nettoyage des installations glycolées : panneaux solaires, PAC, chauffage avec antigel...


2 modes opératoires au choix pour 2 modes d’action :
- désembouage lent (sur 2 semaines maximum) : dosage 5 L /m³
- désembouage rapide ou glycols dégradés avec dose doublée (10 L /m³)

Nous consulter pour plus de détails : un protocole adapté peut être établi selon les spécificités de vos sites.

Documentation Traitement « curatif » multi-actions

Kit de prélèvement d’eau et bilan par email SoluTECH ANALYSES COLLECTIF

La qualité de l’eau des réseaux climatiques est contrôlée dans de nombreux contextes comme :
- la réception de travaux ou bâtiments,
- l’exploitation et l’entretien
- les audits, conseils de travaux, en appui des chiffrage
- en diagnostic de problèmes ou arbitrage de litige

C’est pourquoi BWT a créé SoluTECH Analyses Collectif, un kit dédié aux installations en bâtiment collectif ou tertiaire qui facilite le contrôle de la qualité de l’eau des circuits techniques.

Kit de prélèvement SoluTECH ANALYSES COLLECTIF

Composition

  • 2 flacons de prélèvement étiquetés (1 eau d’appoint, 1 eau de chauffage)
  • 1 pochette étanche
  • 1 formulaire (votre installation, vos coordonnées)
  • 1 mode d’emploi
  • 1 enveloppe préaffranchie pour renvoyer le tout à notre laboratoire central BWT agréé ISO 9001 en région parisienne.

  • Le PV d’analyses : 15 points de contrôle essentiels à la santé des réseaux mesurés sur l’eau d’appoint et le circuit
  • La validation de conformité (ou mention d’alerte) selon les seuils dé€ nis dans l’Avis Technique SoluTECH COLLECTIF délivré par le CSTBat
  • Une conclusion explicative des résultats avec, si des désordres sont constatés, les recommandations adaptées (surveillance, actions à prévoir)

Fonctionnement
1/Prélever l’eau d’appoint et l’eau du circuit à contrôler
2/ Poster les 2 flacons grâce à l’enveloppe préaffranchie
3/ Réception du PV commenté par email sous 3 semaines.

Documentation SoluTECH ANALYSES COLLECTIF

Neutralisation des condensats

SoluTECH-CONDENSATS

Le principe de condensation est basé sur la récupération de la chaleur contenue dans les fumées. En restituant leur chaleur à l’eau de chauffage, les gaz de combustion sont refroidis et se condensent sous forme liquide : les « condensats ».
Leur composition leur donne un caractère acide marqué (pH compris entre 2,5 et 5 selon le combustible employé). Les matériels SoluTECH CONDENSATS contiennent un neutralisant qui permet de supprimer l’acidité des condensats (brûleurs fioul ou gaz) avant leur rejet à l’égout.

Applications
Les modèles de SoluTECH Condensats s’installent sur les chaudières à condensation au sol ou murales.
SoluTECH CONDENSATS MINI pour les chaudières murales gaz à condensation :
- de 0 à 25 kW
- pose murale

SoluTECH CONDENSATS + pour chaudières à condensation murales y compris cascadées :
- de 0 à 200 kW
- pose au sol ou au mur

SoluTECH CONDENSATS SOL pour chaudières à condensation au sol ou forte puissance :
- convient jusqu’à 350 kW
- montage au sol

Les équipements de série
Matériel livré complet :
- charge neutralisante
- raccords et/ou tuyaux de raccordement (sauf modèle MINI)

Filtration chauffage jusqu’à 70 kW

Traitement « curatif » multi-actions pour réseaux climatiques

SoluTECH EXTRACTION AIR ET BOUES est un filtre 4 en 1 :
- filtration des boues
- capteur magnétique des particules magnétisables
- dégazeur avec purgeur d’air rapide
- sas d’introduction des produits de traitement

Installé sur le circuit de chauffage SoluTECH EXTRACTION AIR ET BOUES permet de prolonger la durée de vie des équipements et installations et de maintenir les rendements dans le temps.
Un traitement préventif est conseillé afin d’éviter l’entartrage, la corrosion et les proliférations bactériennes.

Les équipements de série
- Livré avec raccord orientable
- Livré avec calorifuge pour éviter les pertes thermiques
- Purgeur d'air rapide intégré

Documentation SoluTECH EXTRACTION AIR ET BOUES

BWT : TOUS LES OUTILS POUR VOUS AIDER

www.bwprescription.fr : un espace de travail pour les professionnels de la prescription du bâtiment collectif et tertiaire

BWT dédie www.bwtprescription.fr aux professionnels de la prescription du bâtiment collectif et tertiaire (architectes, bureaux d’études, maîtres d’œuvre…) : un support efficace et complet pour faciliter la conception de vos projets et choisir la solution de traitement de l’eau la plus adaptée.

Intuitif et clair, l’espace prescription BWT France s’articule autour de 4 grandes rubriques :

  • "Schémas", bibliothèque de schémas de principe en format PDF ou en Autocad : Eau Froide Générale, Eau Chaude Sanitaire départs à TH unique/multiples, Circuits de chauffage…)
  • Des rédactionnels types de cahiers des charges pour le lot traitement de l’eau par type de circuit
  • "Documentation", un accès à l’ensemble des fiches produits des matériels BWT (description et caractéristiques techniques) pour renseigner précisément vos cahiers des charges
  • "Formation", proposition de thème de formation : techniques, matériels, dimensionnement, réalisé en agence BWT ou dans vos locaux
  • "Actualités", nouveauté produit, nouvelle réglementation, dossiers techniques

Pour s’inscrire, il suffit de remplir le formulaire sur www.bwtprescription.fr

Fichiers BIM – tous les objets disponibles (adoucisseur, filtration, clarificateur magnétique…)

BIM

Téléchargez les fichiers BIM
À travers l’espace dédié aux traitements de l’eau, BWT Prescription vous met à disposition en ce début d’année 2017 les objets BIM pour chacun de nos filtres et adoucisseurs.

Profitez dès maintenant gratuitement des derniers fichiers BIM dédiés aux technologies de la filtration et de l’adoucissement téléchargeables en fichier Révit en accédant à votre compte BWT Prescription.

Pour télécharger les fichiers BIM, connectez-vous et accédez à l'onglet documentations ou créez votre compte.
→ Connectez-vous www.bwtprescription.fr

Quels sont les bénéfices ?
En matérialisant nos produits de traitement d’eau, vous pouvez apporter aujourd’hui une réelle valeur ajoutée à chaque étape du processus de construction. Vous disposez dorénavant d’un avantage pour faciliter l’échange ainsi que la collaboration dans vos projets, mais aussi de répondre au besoin lors d’un appel d’offre en disposant rapidement des fichiers BIM pour la filtration et l’adoucissement.

Avec les maquettes numériques BIM, nous souhaitons faciliter la communication entre les professionnels et œuvrer à la construction d’un modèle commun. Au travers de cette perception commune, détectez et bénéficiez d’un avantage avant la mise en chantier, mais aussi une maîtrise des coûts de construction.

Anticipez la valorisation de vos projets innovants et facilitez la communication et l’échange grâce aux fichiers BIM disponibles maintenant sur BWT Prescription.

Le service du laboratoire central BWT

Pour suivre tout circuit et tout traitement d’eau, BWT dispose d’un laboratoire central pour l’analyse de vos échantillons d’eau.

laboratoire central BWT

→ 8 personnes
→ Plus de 50 paramètres d'analyse
→ 50 000 échantillons analysés par an
→ Certifié ISO 9001


Des prestations adaptées selon vos besoins :
Simple vérification ou audit complet, en libre-service ou prise en charge totale avec prélèvement par nos équipes techniques, nous vous offrons plusieurs possibilités :

  • Kit postal d’analyses prépayées : pour les circuits climatiques domestiques et collectifs
  • Analyses ponctuelles : sur demande, avec ou sans prélèvement par nos équipes techniques. Pour le suivi de vos installations. Avec compte rendu explicatif détaillé
  • Audit sur site : le sur-mesure, pour un audit complet d’installations collectives ou d’applications industrielles
  • Contrat d’analyse : une prestation régulière et complète, associée ou non à l’entretien de votre matériel de traitement de l’eau

Les applications des analyses :
  • Suivi des circuits techniques ou industriels (chauffage, eau glacée, change over, circuits de refroidissement)
  • Audit de réseau pour diagnostic ou en appui de vos devis
  • Suivi d’avancement et validation d’opérations curatives (détartrage, désembouage, décontamination)
  • En validation (en PV de remise de chantier, pour vos opérations de lessivage avant mise en service)
  • Validation et suivi de traitements préventifs tous réseaux (chauffage, ECS, circuits industriels…)
  • Diagnostic sur réseaux à problèmes (embouage, corrosion, entartrage, contamination bactériologique)

Catalogue complet de 148 pages

Catalogue complet BWT



Téléchargez le catalogue complet de 148 pages en en faisant la demande dans le cadre contact colonne de droite


Accès à la SCHEMATHEQUE


BWT

Télécharger le dossier

Contact Direct


Envoyer
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité

Visiter notre site web

Voir la fiche société

Nos coordonnées